La botanique en vrac

À la base de l'arbre généalogique se trouve : la famille des Vitaceae. Les Vitaceae se divisent en 10 genres, dont le genre Vitis. Le genre Vitis se divise en 2 sous-genres : Muscadiniae et Euvites. Parmi le sous-genre Euvites, on retrouve plusieurs espèces. Les espèces Vitis Berlandieri, Riparia ou Rupestris donnent quelques cépages fort peu utilisés et dont la qualité du vin est rarement meilleure qu'acceptable ; en revanche, ces espèces de vignes fournissent les vignes "porte-greffe" qui ont permis de sauver le vignoble français du phylloxéra au siècle dernier (cf. Vocabulaire du vin). L'espèce Vitis labrusca fournit plusieurs des cépages utilisés au Canada (vidal, éona, millot-chambourcin).

L'espèce Vitis vinifera, la noble, donne tous les cépages classiques du monde. Il existe environ 5 000 différents cépages, et plus de 40 000 noms pour en parler. L'étude des cépages s'appelle ampélographie.

Les clones : vignes obtenues par reproduction à l'intérieur d'une même variété, suite à une sélection intensive des plants. Le clonage est réglementé et le clone doit être approuvé avant de pouvoir être utilisé dans la production d'une AOC.

Le porte-greffe: 29 variétés autorisées en France, portant des noms poétiques comme "333 EM" ou "44-53 Malègue" ou encore "Kober 125-AA".

gauche.gif (82 octets)